Vous êtes en train de magasiner votre emprunt pour l’achat éventuel d’un immeuble ? Voici quelques pistes de réflexion.

Quel genre d’emprunt ?

Il existe actuellement de nombreuses alternatives en ce qui concerne les produits offerts par les institutions hypothécaires : taux fixe, 3.4 ou 5 ans amorti sur 20, 25 ou 30 ans, taux variables, qui en général affiche un meilleur pourcentage, mais peut varier, comme son nom le dit, les deux options moitié-moitié ou carrément une marge hypothécaire.

De quoi s’arracher les cheveux et se perdre un peu dans toutes ces possibilités.

Je conseille souvent de rencontrer un représentant hypothécaire, tous les courtiers peuvent vous en référer de la plupart des institutions financières. Il existe aussi des compagnies spécialisées dans les prêts.

Ces derniers analyseront votre profil et vous aideront à déterminer quel produit fonctionnera mieux pour vous.

Par exemple, le taux fixe est plus approprié aux personnes qui aiment faire un budget très serré et qui ne veulent pas de surprise. Les travailleurs autonomes, eux, profitent plus d’une marge de crédit hypothécaire, car seul un remboursement minimum par mois est exigé et lorsque l’on a plus d’argent, on rembourse un montant plus élevé de notre marge.

La marge est aussi parfaite pour les retraités qui possèdent une certaine équité (pouvoir d’emprunt sur la valeur de leur maison).

Qu’en est-il du RAP ?

Nous « rappons » lorsque l’on utilise des REER pour aller chercher du comptant pour acheter.

Cependant, seules les personnes qui n’ont pas été propriétaires depuis les cinq dernières années peuvent le faire. Il ne faut pas oublier qu’il faut commencer à rembourser deux ans plus tard et que l’on a 10 ans pour remettre la somme totale dans notre REER.

La pré-qualification

Je conseille toujours à un acheteur avec qui je magasine une maison de se faire préapprouver pour un emprunt. Après avoir analysé votre dossier, votre représentant vous donne une lettre qui mentionne le montant maximum pour lequel vous pouvez emprunter.

C’est un bon atout lorsque votre courtier présentera votre offre d’achat, surtout s’il y a un autre acheteur dans la course.

Marie-Hélène Ouellette

À propos de l'auteur
15 articles à son actif

Marie-Hélène Ouellette

Marie-Hélène Ouellette oeuvre dans la domaine de l'immobilier depuis près de 10 ans, principalement au centre-ville de Québec, entre autre pour les condos, mais aussi là où ses clients l'amènent.

101 queries in 0,816 seconds.
À propos de ce site
Outils